L’environnement, bien plus qu’un concept!

Notre philosophie de l’environnement

L’humanité toute entière est appelée à relever des défis environnementaux d’une grande complexité. Pour y faire face, l’approche de la Forêt d’Arden vise essentiellement à :

  • susciter chez les jeunes un intérêt pour des sujets reliés à l’environnement global, en tenant compte de ces trois dimensions :
    • la relation avec soi-même,
    • la relation avec les autres et avec la communauté,
    • la relation avec l’environnement physique;
  • renforcer la compétence de « penser et créer par soi-même et ensemble »;
  • développer le pouvoir d’agir par l’identification de solutions adaptées, nouvelles et réalistes qui stimulent l’action et l’engagement.

En s’inspirant de ces concepts incontournables, à la Forêt d’Arden, il est possible de construire sa propre philosophie de l’environnement à partir des réalités du milieu de vie, tout en considérant ces trois dimensions, constamment en interrelation :

  • soi-même;
  • autrui et la communauté;
  • l’environnement physique.

 

Comment ces trois dimensions sont-elles interreliées?

Avant tout, chaque être humain fait partie intégrante de l’environnement, puisqu’il est en constante relation avec son milieu de vie. L’être humain influence son environnement et l’environnement influence l’être humain. Cette influence s’étend d’un individu à l’autre jusqu’à la communauté. Pour que cette relation dynamique s’opère de manière saine et équilibrée, chaque individu doit apprendre à se connaître, à identifier ses besoins et y répondre avec respect.

La première étape d’une éducation relative à l’environnement est la définition de son propre concept d’environnement et la découverte de son propre milieu de vie. Vous pouvez élaborer, construire, adapter, revoir cette définition. Vous pouvez aussi la parfaire selon vos expériences pédagogiques, échanger, préciser ce que l’environnement signifie pour vous, selon vos réalités et vos différentes relations. Bref, l’important est d’amorcer une réflexion et d’agir à partir de vos constats et de votre propre expérience.

Nous vous invitons à partager avec nous votre approche de l’environnement. Que représente le mot « environnement » pour vous? Comment l’expliquez-vous à vos élèves? Participez à nos discussions sur notre BLOG »

Notre approche en éducation relative à l’environnement (ERE)

« L’éducation relative à l’environnement vise à reconstruire le réseau des liens d’appartenance et de responsabilité entre les personnes, le groupe social et le milieu de vie »

(Lucie Sauvé et autres, 2001, L’éducation relative à l’environnement. École et communauté : une dynamique constructive).

 

Pourquoi s’intéresser à l’éducation relative à l’environnement (ERE)?

Selon notre maître à penser, Mme Lucie Sauvé (UQAM), cette dimension de l’éducation concerne notre rapport au monde. Elle ajoute que l’ERE peut s’intégrer à l’enseignement de chacun des programmes d’études, dans une perspective de travail interdisciplinaire et d’intégration des apprentissages :

« L’éducation relative à l’environnement est cette dimension essentielle de l’éducation fondamentale qui concerne notre relation au milieu de vie, à cette  maison de vie partagée ».

Sur le plan personnel, l’éducation relative à l’environnement vise à construire une “ identité ” environnementale, un sens de l’être-au-monde, une appartenance au milieu de vie, une culture de l’engagement.

Dans notre relation avec l’autre, elle renforce nos capacités d’agir, elle met en branle le besoin de coopération et de collaboration tout en favorisant le développement d’un leadership situationnel.

Enfin, pour ce qui est du milieu naturel, l’ERE va au-delà de la simple transmission de connaissances : elle privilégie la construction de savoirs collectifs et sefforce de développer des savoir-faire utiles associés à des pouvoirs de faire réels. »