La Forêt d’Arden en quelques mots

La coopérative Forêt d’Arden est spécialisée en éducation relative à l’environnement (ERE). Sa mission est d’élaborer et de mener des projets permettant de comprendre et de soutenir l’engagement écocitoyen par une approche créative, ludique et positive.

La coopérative est située à Lévis, et son action se réalise à la grandeur de la province de Québec, y compris le Grand Nord.

Les produits et services de la Forêt d’Arden visent à amener les jeunes à mieux connaître leur milieu de vie, à mieux en explorer les défis et solutions potentielles et à y interagir de façon judicieuse. Grande de son expertise en ERE, la Forêt d’Arden accompagne également les organisations désireuses de s’inscrire dans une démarche écoresponsable.

La Coopérative Forêt d’Arden est une coopérative de solidarité à prédominance travailleurs. Elle est membre de :

Réseau COOP

Alliance pour une éducation citoyenne planétaire (AECP)

Bref historique

À la fin de 2006, un groupe de professionnels issus de plusieurs disciplines se réunissaient dans le but de créer une approche éducative différente en Éducation relative à l’environnement, approche destinée surtout à éviter le discours alarmiste et à offrir aux jeunes une véritable opportunité de s’engager et de se former. La Forêt d’Arden, coopérative de travail, fut légalement constituée en novembre 2007 grâce à l’implication de ses cinq membres fondateurs :

  • Alain Massé : enseignant spécialisé en éducation relative à l’environnement aux niveaux primaire et secondaire;
  • Danielle Dumais : professionnelle des affaires et des finances;
  • Lucia Flores : chargée d’enseignement à l’Université Laval, docteure en linguistique et auteure de romans-jeunesse;
  • Pamela Severini : spécialiste en gestion de projets en environnement et conseillère en développement durable pour de grandes organisations;
  • Sylvie Gélinas : professionnelle en communication stratégique et présidente d’une firme conseil spécialisée en gestion de la créativité appliquée dans les organisations.

À tour de rôle, certains des membres fondateurs se sont détachés de la Forêt d’Arden pour notamment se consacrer à leurs propres projets. Aujourd’hui, Pamela Severini continue son implication dans les activités de la coopérative. Grâce à l’arrivée de nouvelles et dynamiques recrues, la coopérative compte aujourd’hui sur une équipe permanente très motivée par les défis de la Forêt d’Arden, soutenue par les membres du conseil d’administration. En novembre 2011, pour mieux répondre à la croissance de l’entreprise, la Forêt d’Arden a adopté un nouveau statut de coopérative de solidarité sans but lucratif.

Et pourquoi le nom Forêt d’Arden ? On le doit à Lisette St-Pierre, qui se joint au groupe le temps de les séduire par son amour de la littérature et de l’œuvre de William Shakespeare. Dans l’une de ses pièces, Comme il vous plaira, la Forêt d’Arden est un lieu magique, un lieu de tous les possibles, la où l’homme découvre beauté de la nature et le besoin de l’autre. Il n’en fallait pas plus, la Forêt d’Arden était ainsi née!